Faire un test de paternité pour se rassurer

Faire un test de paternité est de plus en plus sollicité actuellement. Cela permet de confirmer l’existence d’un lien entre le père biologique et de son enfant. Pour faire un test ADN, il est possible de se procurer librement des kits de tests de paternité sur le net ! Faisons le point sur cette recherche de paternité ici.

Pourquoi faire un test ADN de paternité

Retrace son arbre généalogique est une volonté de plusieurs personnes. De plus, aujourd’hui, nombreux sont les pères déclarés qui ne seraient pas vraiment les pères biologiques de l’enfant. En cas de contentieux en termes de filiation paternelle (quand le lien de filiation est contesté ou en cas de non-reconnaissance), le lien de parenté peut provenir d’un jugement.

Ce jugement peut provenir de plusieurs actions et situations :

  • Une recherche du père de l’enfant ;
  • La mise en place de la présomption de paternité ;
  • La contestation de paternité ;
  • La demande d’une pension alimentaire au père biologique de l’enfant ;
  • Les actions en cas de succession.

Il faut préciser que l’existence d’un lien de filiation et le lancement d’une recherche ADN est reliée à certaines obligations surtout en termes d’héritage ou de pension alimentaire. Ainsi, les demandes pour effectuer un test relèvent bien souvent des femmes demandant des pensions alimentaires ou encore des pères voulant avoir un droit de garde.

Test de fraternité légal : Ne pas enfreindre la loi

En France, pour faire un test de paternité ou un test de fraternité légal, seul certains laboratoires sont validés par le Ministère de la Justice. Bien évidemment, il faut le consentement des personnes concernées et surtout, il faut une décision émanant du tribunal de grande instance pour recourir à des tests ADN.

Rappelons que dans le cadre d’une action en recherche de paternité, l’achat de tests ADN en ligne ne sont pas valides et est passible d’une amende lourde.

Comment effectuer une expertise ADN ?

Procéder au test pour découvrir son vrai père, ses frères et sœurs ou ses ancêtres est aujourd’hui à la portée de tous. En effet, procéder aux tests sur son patrimoine génétique se fait grâce à un prélèvement buccal. On récupère les échantillons d’ADN grâce à un écouvillon que l’on frotte à l’intérieur de la joue pour avoir un prélèvement de salive. Cet échantillon sera ensuite envoyé dans un labo pour réaliser un test génétique.

Il s’agit d’une analyse ADN non invasive qui permet de comparer les empreintes génétiques des personnes concernées. Certes, les génomes humains sont semblables entre eux, mais il existe des variations génétiques qui spécifient un individu et qui peuvent être transmissibles à sa descendance.

Les résultats d’un test de paternité

Une fois les prélèvements et les études des données génétiques réalisés. Vous pouvez avoir les résultats des tests. Ils sont accessibles dans un délai de trois jours environ après que le laboratoire ait reçu les échantillons.

Sachez qu’il est toujours possible de passer par des échantillons qui sont non standards comme :

  • La prise de sang ;
  • Les prélèvements des cheveux ;
  • Les prélèvements du sperme.

Mais il faut tout de même de la patience :

  • 4 à 5 jours pour le test de toute la famille ou pour l’utilisation du chromosome Y,
  • 7 à 10 jours pour un test de paternité prénatal (mais à condition de respecter les dispositions prévues) ;
  • 15 à 20 jours pour opter pour le test du chromosome X ;
  • 20 jours environ pour le test du chromosome ADNmt.

Une fois les échantillons reçus il faut bien les lires. Il y a une note « échantillon A, B, C… Participant 1, 2… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.