Top 3 des plus beaux endroits à découvrir en Corée du Sud

Surnommée le pays du Matin Calme, la Corée du Sud est le plus souvent réduite à une étendue urbaine animée, à savoir sa capitale Séoul, ainsi qu’aux merveilles technologiques. Pourtant, la péninsule sud-coréenne a bien plus à offrir comme de spectaculaires paysages naturels ainsi que des quartiers traditionnels.

C’est la raison pour laquelle elle est particulièrement appréciée des voyageurs venant des quatre coins du globe. L’article qui va suivre va d’ailleurs énumérer quelques-uns des plus beaux endroits qu’il faut absolument voir en Corée du Sud.

Se rendre à Boseong, sur la route du thé vert

Situées dans la province du Jeolla du Sud, à l’extrémité sud de la péninsule coréenne, les plantations de thé vert de Boseong sont très connues à travers le pays. En sus, ces plantations de thé existent depuis la colonisation japonaise. Les plantations de thé de Boseong dévoilent des paysages à couper le souffle, surtout en printemps. Ce qui en fait une étape incontournable lors du voyage en Corée du Sud.

En effet, toute la région est verdoyante grâce aux cultures de thé en escaliers, sur les douces vallées embrumées. Les cerisiers en fleurs forment en plus un somptueux contraste de couleurs. Parmi les plus connues, on citera celle de Daehan Dawon. Les plantations de thé de Boseong feront le bonheur des explorateurs, en particulier des photographes. Au milieu des plantations de thé se trouvent des escaliers qui mènent au sommet d’une colline, d’où les visiteurs peuvent embrasser du regard toutes les plantations de thé.

Visiter la forteresse de Namhansanseong lors d’un circuit en Corée du Sud

Cette forteresse est en réalité une ville fortifiée qui a servi de capitale d’urgence pour protéger le fleuve Hangang, communément appelé « Han ». Elle se localise à l’est de Gwangju, à moins de 25 kilomètres au sud-est de Séoul. D’après des recherches minutieuses sur les documents concernant Namhansanseong, on estime que la ville fortifiée a été érigée pendant la dynastie des Silla ou des Baekje. La forteresse est entourée par le parc provincial de Namhansanseong.

La particularité de cette forteresse est qu’elle possède une grande valeur historique et culturelle. Elle abrite effectivement des temples datant du 7e siècle qui sont encore bien conservés, des musées remplis de vestiges antiques ainsi que 3 petites îles. Son attrait principal est l’étang Wolji se trouvant autour de la forteresse qui reflète parfaitement les bâtiments, en particulier la nuit quand ces derniers sont illuminés. Cependant, le plus surprenant est de voir le lac couvert de fleurs de lotus en été.

À la rencontre de plus de 600 ans d’histoire dans le village traditionnel de Bukchon

C’est au nord de la ville de Séoul que l’on trouve le village de Bukchon Hanok. C’est un village qui a su préserver son aspect d’origine. Il fut à une époque un quartier résidentiel faisant partie des plus importants dans le pays. Ce village symbolise près de 600 ans d’histoire de Séoul. On y découvre un grand nombre de lieux historiques et d’archives. On peut dire que c’est un musée à ciel ouvert.

Il servait autrefois de résidences des nobles de la dynastie Joseon. Il faut savoir que « Hanok » veut dire maison traditionnelle en Corée du Sud. Le village comprend environ 900 hanoks. Certains sont habités alors que d’autres ont été transformés en musées, en restaurants traditionnels, en centres culturels, etc. Une visite de ce village est une occasion pour les voyageurs de plonger dans la culture traditionnelle du pays du Matin Calme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *