Lutter efficacement contre le froid hivernal

L’hiver approche et on commence à ressentir les premiers coups de froid hivernal aussi bien dehors que chez soi. Premier réflexe ? On augmente le chauffage. Cependant, en hiver, il est recommandé de tenir la température intérieure de la maison à 19 – 20 °C. Si malgré ça, vous avez froid, ces quelques conseils vous aideront à mieux vous réchauffer.

Pourquoi un chauffage à 20 °C ?

C’est une question d’adaptation du corps. Le principe est d’habituer le corps à une température tiède pour qu’elle puisse mieux supporter les brises hivernales en dehors de la maison. En effet, avec une température de 20 °C, la brise hivernale paraîtra moins glaciale que si vous aviez réglé la température de la maison à 23 °C. Le changement ne sera pas trop perçu par notre corps. De plus, à plus de 20 °C, les microbes se multiplient plus rapidement.

Bien se couvrir

Au risque de ressembler à un Esquimau, se couvrir est la première règle d’or du froid. Et la technique « pelures d’oignon » est parfaite. Mais il faut aussi choisir les bonnes matières sinon on peut se retrouver avec dix couches de vêtements sans que cela fasse effet. On privilégie ainsi les tissus qui laissent le corps respirer comme le coton pour les vêtements près du corps et le tissu polaire ou la laine pour les couches externes par exemple.

Combattre le froid hivernal avec l’alimentation

Eh oui, notre régime alimentaire peut nous aider à lutter contre le froid hivernal. On insère plus de protéines et de féculents dans notre alimentation et non du gras comme beaucoup peuvent le penser. On peut également se tourner vers les légumes d’hiver, leurs bienfaits sont nombreux.

Généralement, ce problème est  plus fréquent chez les femmes  qui, en raison d’une caractéristique physiologique de l’énergie féminine (yin), ressentent et souffrent davantage le froid. La consommation régulière d’aliments augmentant la chaleur corporelle permet de maintenir le niveau d’énergie des personnes qui ont tendance à avoir froid et qui, par conséquent, risquent de souffrir dans un état général de malaise, de fatigue, avec des extrémités froides et enfin et surtout.

Une probabilité plus élevée d’attraper un  rhume ou la  grippe. La nourriture est égale à la chaleur et à l’énergie thermique, nous devons donc faire attention à ce que nous mangeons, en essayant de choisir des aliments à énergie yang (qui nous réchauffent), et en laissant tous ces aliments qui ont de l’énergie yin (qui nous refroidissent) aux saisons plus chaudes.

Faire du sport

C’est connu, lorsqu’on bouge, on se réchauffe. Ce n’est pas pour rien que le corps tremble lorsqu’il a froid. Mais plus on fait du sport, mieux on résiste au froid, car on stocke de l’énergie. Faire un jogging de bon matin en hiver est peut-être trop demandé alors à la place, on peut tout simplement faire de la marche tonique pour booster l’organisme.

Se couvrir les extrémités

On oublie parfois de se couvrir les extrémités lorsqu’il fait froid. Pourtant ce sont des points stratégiques à chauffer en priorité. Munissez-vous de gants, de bonnet et/ou de cache-oreilles ainsi que de chaussettes pour rester bien au chaud. Si avant, les modèles n’étaient pas très tendance, aujourd’hui il y en a pour tous les goûts et pour tous les styles. De plus, se couvrir la tête permettra également de protéger ses cheveux, car eux aussi supportent mal le froid.

Oui aux boissons chaudes

En hiver, il est préférable de faire place aux boissons chaudes comme le chocolat chaud ou le thé à la vanille de Madagascar. Il est également conseillé de boire de l’eau tiède citronnée avec du miel le matin pour réveiller le système digestif. S’il est recommandé de boire 8 verres d’eau tous les jours, en hiver, il faudra que ces verres d’eau soient tièdes pour maintenir la chaleur corporelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *