Comment réussir votre isolation toiture ?

Avec un niveau de déperdition de plus de 30% par an si elle est mal isolée, la toiture est l’une des parties de la maison qui nécessite le plus d’attention en matière d’isolation. C’est une question de confort avant tout, et ce, aussi bien l’hiver que l’été, mais cela peut affecter aussi la valeur ainsi que la performance énergétique de votre immobilier. Alors, comment réussir vos travaux en la matière ? Voici quelques conseils.

Une isolation par l’intérieur : plus facile et plus modique

Vous le savez ! Il existe désormais deux manières d’isoler correctement la toiture de la maison. Mais si l’isolation par l’extérieur brille par sa rareté, à cause entre autres de sa cherté, une isolation toiture par l’intérieur est beaucoup plus prisée. C’est facile et modique.

  • Les avantages d’une isolation par l’intérieur

Si l’isolation de toiture par l’intérieur a autant le vent en poupe depuis des années, c’est bien grâce aux nombreux avantages que cette technique peut apporter. En effet, c’est beaucoup moins cher que celle par l’extérieur. Pour ce type de travaux, les chauffagistes ne demandent généralement que quelques dizaines d’euros le m2 pour leur intervention et une dizaine d’euros le m2 pour les équipements.

Cette modicité s’explique aussi par la simplicité de réalisation des travaux. Il y a beaucoup moins de choses à faire pour une isolation par l’intérieur que par l’extérieur. Ce qui nécessite moins de temps de réalisation. Sans compter qu’esthétiquement, c’est meilleur. Vous ne touchez pas à la forme originale de l’architecture de votre maison.

  • Une isolation par l’intérieur pour les combles aménagés

Si vous songez à faire un aménagement d’espace sous combles, on vous conseille de procéder avec discrétion lors de l’installation de vos isolants. Autrement dit, il faudra les installer dans la charpente.

  • Quel isolant utilisé ?

Isolants synthétiques ou naturels, animaux ou végétaux et bien d’autres encore : vous avez l’embarras du choix désormais sur le marché. La tendance semble vouloir se pencher un peu plus pour les produits naturels. C’est simplement une question de respect de l’environnement et de gout.

Mais dans tous les cas, choisissez des isolants de qualité, qui proposent le bon niveau de résistance, pour faire vos travaux. Vous pouvez vous faire conseiller par les revendeurs pour vous en assurer.

  • Prendre des mesures et découper

Pour l’installation, vous devez commencer par prendre des mesures. Pour des combles aménagés, il faudra installer les panneaux d’isolants entre les bois. Une fois que vous avez les mesures de l’espacement entre chaque partie de la charpente, il restera à découper les isolants aux bons endroits.

  • Installer les isolants entre les lattes de bois et le sol des combles

Une isolation toiture par l’intérieur signifie que vous allez installer les isolants entre la toiture et l’espace intérieur des combles. Comme susmentionnés, les isolants viendront s’installer entre les liteaux de la charpente. Prenez soin de couvrir chaque cm2.

  • Installer le pare vapeur

Après les isolants, pour vous assurer un maximum de confort dans votre espace sous-toiture, vous allez devoir installer le pare-vapeur. C’est un genre de tissus en alu généralement qui se fixe simplement afin de couvrir à la fois la charpente et les isolants. Il empêche l’humidité de s’installer sous comble.

  • Mettre en place le faux-plafond

Puis, vous allez mettre en place le faux-plafond pour un maximum d’esthétique dans votre nouvel espace. Vous pouvez peindre avec une peinture isolante ou simple afin de donner plus de style à votre nouvelle pièce ou non. Tout ne dépend que de vous.

  • Une isolation par l’intérieur pour les combles perdus

Les choses sont beaucoup plus simples si vous envisagez une isolation des combles perdus. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin de procéder en utilisant la charpente. Vous pouvez vous contenter simplement d’un soufflage de flocon d’isolants sur toute la surface. C’est efficace et rapide.

Les avantages de faire appel à un artisan professionnel pour ce type de travaux

Bien évidemment, si vous n’êtes pas le roi du bricolage ou que vous n’avez ni le temps ni le savoir-faire pour vous lancer dans des travaux d’isolation toiture, vous pouvez toujours vous faire aider par un professionnel. C’est d’ailleurs le choix de bon nombre de particuliers.

  • L’assurance de respecter les nouvelles normes en vigueur

Avec un artisan, vous aurez la garantie du respect des nouvelles normes en vigueur. Depuis janvier 2021, les travaux d’isolation toiture obéissent à la norme RT2020 avec un niveau R= 10 m2.K/w. Il faudra, bien évidemment, adapter l’épaisseur des isolants en conséquence.

  • Un chantier vite-fait et bienfait

Et avec des professionnels, le chantier avancera plus rapidement. Pour autant, le chauffagiste ne lésinera pas sur la qualité de ses prestations. Il en va tout de même de sa réputation sur le marché.

  • La possibilité de prétendre à des aides financières

Et si vous faites appel à un artisan certifié RGE, vous pouvez prétendre à des aides financières afin de minimiser vos dépenses lors de la réalisation de ce genre de travaux. En France, tant les autorités que les organisations en tout genre investissent énormément pour inciter les particuliers à se lancer dans la rénovation et l’isolation des biens immobiliers. Objectifs écologiques obligent.

  • Comment choisir votre artisan chauffagiste ?

Mais alors, comment choisir votre artisan chauffagiste pour la réalisation de tels travaux ? Pour commencer, comme susmentionné, vous aurez besoin d’un professionnel certifié RGE. Vérifiez que son certificat est toujours en cours de validité. Le cas échéant, vous pouvez faire une croix sur les aides financières.

Vous pouvez également vous fier à sa réputation en ligne afin de vous assurer la meilleure qualité de service. Sans compter bien évidemment que vous devez comparer son offre aux autres pour ne pas avoir à payer trop cher votre chantier.

Ce que vous devez savoir sur l’isolation de toiture

L’isolation toiture n’est pas une démarche à prendre à la légère. Il s’agit d’un chantier qui pourra directement impacter sur le confort de votre maison et sa convivialité. Et il y a en plus des normes à respecter en la matière comme susmentionnées. Alors, voici encore quelques bons à savoir afin d’être sûr de mener à bien votre projet.

  • Refaire l’intégralité de votre isolation tous les 10 à 20 ans

Il importe de souligner que tous les biens immobiliers nécessitent une petite rénovation, en matière d’isolation, tous les 10 à 20 ans en moyenne. Les isolants actuels sont traités de manière à résister aussi longtemps. Ce qui, à la longue, vous aide à minimiser les dépenses pour l’entretien de votre bien.

  • Revoir l’isolation avant de remplacer votre système de chauffe : c’est mieux !

On vous conseille aussi de ne pas toucher à votre système de chauffe avant d’entériner les travaux d’isolation. C’est plus pratique. Et cela vous assure de trouver le bon appareil pour vous chauffer pour l’hiver pour optimiser la performance énergétique de votre maison.

  • Attention à la ventilation de votre espace sous-comble

Par ailleurs, vous ne pouvez pas travailler l’isolation votre espace sous-comble, sans penser à la ventilation. C’est aussi un gage de confort, notamment dans une pièce à vivre. Mais en plus, ce sera la garantie que votre isolation dure longtemps. Les professionnels conseillent généralement un système VMC double flux pour ce faire. Et il sera installé à l’intérieur du faux-plafond pour ne pas bâcher votre décoration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.