Tour du monde culinaire : les aliments les plus étranges à déguster

Les différentes façons dont on cuisine les aliments varient énormément à travers le monde. En voyageant, certains d’entre vous saisiront toute occasion pour essayer de nouveaux goûts, tandis que les autres éviteront tout simplement de le faire. Cet article qui présente les aliments les plus étranges à déguster vous aidera à décider vous-même dans quel camp vous vous trouvez.

1.      L’alcool de serpent, Vietnam

Envie d’une liqueur pas comme les autres lors de votre séjour en Asie ? L’alcool de serpent est du vin de riz embouteillé avec un serpent venimeux. Il a une couleur légèrement rose en raison du sang de serpent qui s’y trouve. On pense qu’il a des fins médicinales, mais il est probablement plus utile comme sujet de conversation qu’autre chose.

Le serpent est laissé trempé dans l’alcool de riz pendant plusieurs mois pour laisser le poison se dissoudre dans le vin. L’éthanol neutralise le venin, donc ce n’est pas dangereux. Ce vin est originaire du Vietnam, où l’on pense que les serpents possèdent des qualités médicinales. L’alcool s’est répandu dans d’autres parties de l’Asie du Sud-Est et du sud de la Chine.

Le vin de serpent ne doit pas être confondu avec le vin de sang de serpent qui est potentiellement plus dangereux. Il est fabriqué en coupant le ventre du serpent pour laisser le sang s’écouler dans le vin et est servi immédiatement.

Souhaitez-vous bientôt partir au Vietnam pour une escapade mémorable ? Si oui, cliquez ici pour consulter de nombreuses suggestions d’itinéraires adaptés à vos besoins.

2.      Le shirako, Japon

Le shirako signifie littéralement « enfants blancs ». Il s’agit bien évidemment d’un euphémisme et le shirako se réfère au liquide séminal de poisson. Plus précisément, il provient de la morue, de la baudroie ou encore du poisson-globe.

C’est un aliment étrange : il ressemble à des gouttes blanches de cerveaux gluants ou miniatures. On dit que ces dernières ont un goût de crème pâtissière sucrée. Ceux qui aiment manger ce casse-croûte inhabituel affirment que le shirako présente de nombreux bienfaits pour la santé… encore tenté ?

Le Japon abrite également un certain nombre de distributeurs automatiques étranges, servant de la bière, des bananes et du crabe vivant.

3.      Les tarentules frites, Cambodge

Peu de gens associent la tarentule à de la nourriture potentielle. Pourtant, ces araignées ont été mangées pour la première fois par des Cambodgiens affamés sous le régime des Khmers rouges. Bizarrement, les araignées frites au Cambodge sont devenues populaires et sont maintenant servies comme collation frite dans tout le pays. Apparemment, ils ont un peu le goût du crabe.

Vous voulez essayer de manger des tarentules au Cambodge ? Ou préférez-vous d’autres collations à petites jambes ? Montez à bord d’une Vespa et participez à une visite gastronomique en soirée à Siem Reap, porte du célèbre Angkor Wat.

4.      Les yeux de thon, Japon

Au Japon, même les yeux de poissons sont arrachés et servis bon marché dans les supermarchés. Si vous osez essayer cette nourriture pas comme les autres, vous pouvez en trouver dans les menus des izakayas et des restaurants de tout le pays.

Il existe différentes façons de déguster les yeux de thon, mais la façon la plus simple est de les cuire à ébullition ou à la vapeur, et les assaisonner avec de l’ail ou de la sauce soja. Peut-être sans surprise, ils ont un peu le goût de calmar.

Si vous voulez voir plus de poissons, rejoignez le célèbre marché aux poissons de Tokyo. Vous pouvez également participer à la vente aux enchères de thon aux marchés aux poissons de Tsukushi et Toyosu avec un guide.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.