Les étapes à suivre pour la culture de la vanille de madagascar

La vanille de madagascar est une plante grimpante. La plantation de cette plante se fait par bouturage parce que c’est la façon la plus pratique et la plus fructueux. Pour pouvoir recueillir des fruits, il faut s’armer de la patience, du temps et de l’ingéniosité parce que la pollinisation de cette plante se fait artificiellement. Au bout de quelques années, la hauteur de cette plante peut atteindre jusqu’à une cinquantaine mètres. Cette élévation est la position idéale pour sa préparation et pour sa récolte. A Madagascar, la culture de vanille se situe au nord-est du pays plus précisément dans la région de la SAVA (Sambava, Antalaha, Vohémar et Andapa). La culture de vanille est vraiment importante car c’est l’emblème économique du pays. Il faut plusieurs mois pour pouvoir acquérir des gousses de vanille parfumées.

La culture du vanillier

La culture de la vanille de madagascar est possible dans la région tropicale qui est à la fois chaude et humide. La température ambiante pour la culture de cette plante est entre 20 et 30°C. Le vanillier est une plante de sous-bois car ses feuilles et ses tiges ne supportent pas la température élevée. Cette plante a besoin d’un support pour pouvoir pousser correctement mais quand même elle n’est pas une plante parasite. La plantation de cette plante exige un sol bien drainé qui est riche en matières organiques. La culture de vanille change avec le temps. Au début, la culture de la vanille se fait en mode très extensif. Au fur et à mesure que le temps change, elle est meilleure en mode très intensif qui utilise une plante comme support afin que de fournir un ombrage pour protéger le vanillier. La première floraison aura lieu au bout de trois à cinq ans de culture. Cette phase nécessite de la pollinisation soit de façon naturelle ou de façon artificielle.

La récolte

La cueillette de la vanille de madagascar se fait au bout de neuf mois. Pendant cette période, la couleur des gousses de vanille est d’une couleur vert claire idéale pour être recueillis. Il faut connaître le moment propice de la cueillette parce que si elle est cueillie trop tôt le taux de vanilline peut être mise en cause. En général, le taux de vanilline dans la vanille de madagascar est compris entre 1,5% et 2,5%. A Madagascar, la récolte commence après une décision promulguée par l’Etat. La longueur minimum des gousses de la vanille de madagascar est de 12cm. Mais souvent, elle peut atteindre jusqu’à 22cm.

La préparation des gousses

Pour pouvoir passer du fruit vert sans parfum au fruit noir parfumé, la vanille de madagascar doit suivre quelques étapes. Pour commencer la préparation, il faut que toutes les gousses soient mises dans un panier et bouillies à une température de 65°C pendant trois minutes. Cette méthode s’appelle l’échaudage. Ensuite vienne la méthode de l’étuvage qui consiste à mettre les gousses chaudes dans des pièces de tissus épais. Durant cette procédure, les gousses prennent de la couleur en passant de la couleur verte à la couleur brune et les parfums commencent à se sentir. La procédure de séchage s’ensuit qui consiste à exposer les gousses de vanille sous l’effet de la température. Elle se fait pendant une fréquence de quelques jours et qui dure de 4 à 5 heures. L’affinage est la dernière procédure de préparation. Pendant cette dernière étape, les gousses sont placées dans un coffre en bois qui est recouvert de papier paraffiné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.