Les essentiels prévus par la loi sur le test ADN

Un individu présente des caractéristiques génétiques particulières invisibles à l’extérieur. Seul un examen en laboratoire permet de déceler ces traits spécifiques à travers le test ADN. La réalisation de ce test facilite l’identification génétique d’une personne ou le peaufinement de la recherche à travers l’échantillon d’ADN. Fiable et surtout simple à réaliser, cette méthode est généralement utilisée à des fins judiciaires ou médicales. Toutefois, cette pratique est régie par différentes règles et le non-respect entraîne des sanctions d’ordres judiciaires. Passons donc en revue les essentiels à savoir sur la loi test ADN France.

 

En quoi consiste le test ADN ?

Le test génétique permet à une personne de confirmer ses liens de filiation biologique. Dans le cadre de la médecine, il est sollicité pour identifier ou traiter les mutations anormales, pouvant être à l’origine d’une maladie. Ces cas prouvent que le test ADN est largement sollicité et a toute son importance. Mais avant d’entrer dans les détails de cette analyse génétique, faisons d’abord le point sur l’ADN à travers la loi test ADN France.

ADN est l’acronyme du nom scientifique Acide désoxyribonucléique. C’est une molécule prenant la forme d’une double hélice dont l’assemblage varie chez un humain à un autre. Pour cette raison, un échantillon de cheveux, de peau et de sang suffit pour déceler l’ADN d’une personne.

Ainsi, pour procéder à l’examen génétique, un échantillon est prélevé pour être analysé en laboratoire. Son résultat identifie les origines et permet de détecter les causes et les traitements adaptés à une maladie particulière. Dans le cadre d’une enquête policière, ce test permet même de détecter l’auteur présumé d’un crime.

 

Loi test ADN France : Les causes de la restriction

Malgré leur popularité, les tests ADN généalogiques sont strictement réglementés et interdits, sauf pour des cas autorisés par la loi. En cliquant ici, vous accédez à des informations supplémentaires sur la restriction de la loi test ADN France. Néanmoins, voici les grandes lignes de cette réglementation, surtout pour les tests génétiques commercialisés en ligne :

 

Le caractère personnel des données génétiques

L’analyse d’ADN auprès d’un laboratoire lui donne droit à une information personnelle sensible et particulièrement protégée par la loi. La RGPD ou le Règlement Général sur la Protection des Données impose aux entreprises ayant accès à ces informations personnelles, de les protéger et de veiller à leur confidentialité. Ainsi, les laboratoires doivent veiller à prendre toutes les précautions contre les risques de piratage de base de données ou de commercialisation des données génétiques. Après, le consommateur a droit, en vertu de la loi test ADN France, à ce que ses informations personnelles soient effacées.

 

Pour ses importantes conséquences psychologiques

Les résultats d’un test génétique révèlent des vérités familiales à travers les marqueurs génétiques devant être tenues secrètes. La confirmation ou la non-confirmation d’une filiation paternelle peut, par exemple, avoir des répercussions graves sur la vie de la famille concernée.

 

Les risques de mauvaises interprétations des résultats

La recherche médicale se base sur les échantillons d’ADN pour confirmer ou infirmer les prédispositions de certains patients à présenter certaines maladies héréditaires. Pour éviter toute mauvaise interprétation, seuls les médecins peuvent analyser les résultats des Tests ADN.

 

Que peut-on réaliser avec un test ADN ?

Le Test ADN est destiné à différents usages, malgré que sa méthode demeure la même.

  • Pour déceler des pathologies héréditaires : le test ADN permet de dépister des maladies génétiques. Cette pratique d’adresse à une femme enceinte et son enfant pour confirmer une trisomie 21 avant l’accouchement. Cela permet aux médecins de prendre les mesures adéquates pour traiter la maladie ;
  • Pour en savoir plus sur ses origines : les immigrés à la recherche de leurs origines sont les plus enclins à utiliser cette méthode scientifique ;
  • Pour établir un droit de paternité : Le Test ADN est destiné à établir un lien de filiation entre un enfant et son père biologique. Cela peut être de l’initiative du parent ou faire suite à une décision judiciaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.